Apologie de l’immaturité

Il y a un peu plus de deux mois, à l’occasion de mon anniversaire, une amie m’offre un cadeau. Assez normal, me direz-vous. Mais, en me le tendant, me dit : « En fait, je voulais t’offrir autre chose, mais là, à la Fnac, ils en avaient plus ». Bon, même si c’est une grande littéraire et que son second choix sera assez bon, ça fait toujours gloups d’avoir un Plan B en cadeau. Car forcément, la curiosité prend le dessus et on se demande qu’était-ce donce ce premier choix ?

album-cover-large-19723

Quelques jours plus tard, elle m’envoie ce lien qui a fait l’effet d’une bombe. Il s’agissait de la Tectonique des Plaques de Margaux Motin. Déjà, j’adore parce que sous son titre pseudo intello (toujours bon à dire si on te demande ce que tu lis en ce moment alors que depuis que t’as des gosses, si t’arrives à feuilleter le Elle en entier, tu peux t’estimer heureuse)… bref, sous son titre pseudo intello se cache les délires d’une graphiste française qui étrangement me ressemble. Nous ressemble. Quasi sans censure, la tectonique des plaque c’est le journal de bord d’une trentenaire qui débroussaille sa vie de Parisienne branchée et de maman célibataire « imparfaite ». Un zeste de citations des héros des temps modernes (de rocks stars, quoi), quelques pincées de questions existentielles, une bonne dose de délires sur papier, de jolies échappées belles, et, ce que j’ai adoré, une très grosse louche de mauvaise foi et d’immaturité assumée qui m’a fait du bien (notamment en repensant à cette prof qui voulait me faire redoubler ma 3eme maternelle car je n’étais pas encore assez mûre… ben je pense que j’y serai toujours si on qualifie d’immature  ces irréductibles qui veulent garder leur part d’enfance à tout prix (et on sait que les enfants son capricieux, changeants, de mauvaise foi… mais surtout curieux rêveurs et joyeux- quand tout va bien).

Extrait de la Tectonique des Plaques de Margaux Motin

Extrait de la Tectonique des Plaques de Margaux Motin

Bref, par un froid dimanche, calfeutrée dans mon divan, la maison bercée des ronflements diurnes de mes loulous, la Tectonique des Plaques m’a souvent fait sourire, rire et même … ricaner. Un excellent anti-dépresseur par cette saison. Et la prochaine fois qu’on me demande ce que je lis, je n’aurais pas à rougir…J’ai un titre de la mort qui tue à balancer ;-).

Extrait de la Tectonique des plaques de Margaux Motin.

Extrait de la Tectonique des plaques de Margaux Motin.

Les codes de l'après-rupture... (Extrait de la Tectonique des plaques de Margaux Motin)

Les codes de l’après-rupture… (Extrait de la Tectonique des plaques de Margaux Motin)

Vous pourrez trouver l’univers de Margaux Motin sur son blog. Et son livre sur Amazon.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s